Ce n'est pas toi que j'attendais, Fabien Toulmé


Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais, en ce qui me concerne, j'ai toujours eu un faible pour les récits autobiographiques en BD. Le dessin apporte ce petit plus aux mots, qui ne transmettent pas toujours dans le silence certaines émotions. Ce n'est pas toi que j'attendais, de Fabien Toulmé, m'a touchée en plein cœur.

Les traits sont simples, sans fioritures, au service d'une histoire bouleversante : l'auteur raconte la naissance de Julia, sa deuxième fille, porteuse d'une trisomie 21 non dépistée, et le déferlement d'émotions que cet événement a déclenché aussi bien pour lui que pour sa famille.

Comme le titre le sous-entend, Fabien Toulmé laisse de côté le pathos, l'hypocrisie et la condescendance pour vous souffler en pleine figure une bourrasque de sincérité désarmante : sa colère, son effondrement, sa culpabilité de ne pas éprouver de l'affection pour sa fille à sa naissance, son angoisse à l'idée de devoir s'en occuper toute sa vie, sa jalousie vis-à-vis des parents d'enfants "normaux". Et puis, petit à petit, l'émergence de sentiments inattendus. Une belle plongée dans la psyché d'un père qui apprivoise la différence, en somme.

Comment dès lors rester de marbre face au témoignage d'un être humain capable de confesser humblement ses failles ? Michel Audiard disait "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière". Garde à toi lectrice, lecteur, car avec Ce n'est pas toi que j'attendais, tu pourrais bien prendre un sacré beau coup de soleil.

"Au Brésil, ils ont une façon un peu plus optimiste de parler d'enfant trisomique. Ils disent qu'il s'agit d'un enfant spécial. Spécial au sens exceptionnel. D'ailleurs, quand Julia est née, plusieurs amis de Patricia lui ont dit qu'elle avait de la chance d'avoir un enfant spécial. Pour certains Brésiliens, c'est le bébé qui choisit ses parents à la naissance. Dans notre cas, il aurait donc fallu considérer qu'on avait eu de la chance d'être choisis par cet enfant spécial : c'était une preuve de confiance, le signe que nous saurions nous occuper d'elle."

Et pour rester dans la même ambiance, ou presque... (Cliquez donc !)


64 vues

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com