Le Problème avec les femmes, Jacky Fleming


Il y a quelque temps, je vous faisais part de mon intérêt pour les œuvres qui causent de féminisme, notamment avec l'essai La Femme brouillon, d'Amandine Dhée. L'actualité révèle malheureusement que l'égalité femmes-hommes est loin d'être acquise et que les femmes ploient souvent sous le poids du silence ou du mépris concernant leurs revendications, comme en témoignent les révélations récentes sur les pratiques douteuses de harcèlement du producteur Weinstein ou encore les moult dérives sexistes de Trump. Et puis, dans une sphère plus proche, je suis parfois confrontée aux rires ou aux moqueries de mes amis lorsque je tente de leur démontrer que le sujet n'est à prendre à la légère, et que s'il paraît bien éloigné de notre quotidien, il nous touche souvent, moi et mon entourage féminin, de plein fouet.

Mais je ne suis pas femme à baisser les bras. Et puis, si rires il y a, autant renverser la vapeur en en faisant une arme de combat. Ce que fait admirablement Jacky Flemming dans l'album "Le Problème avec les femmes".

Maniant à merveille le sarcasme et l'ironie, Jacky Flemming illustre de manière corrosive l'absurdité d'affirmations d'hommes célèbres : Darwin (pour qui la femme est biologiquement inférieure à l'homme), Rousseau (pour qui la disposition naturelle de la femme est de plaire à l'homme) , Pierre de Coubertin, Schopenhauer, ou encore Maupassant ... qui disait que les femmes ont deux rôles à jouer, l'amour et la maternité. Des idées pas si éloignées de propos de personnalités actuelles, n'est-il pas ?

On découvre au fil de pages caustiques la construction de chaînes invisibles, qui ont bien souvent cantonné les femmes à un rôle domestique. A la manière d'un conte merveilleux qui tournerait doucereusement au cauchemar, Jacky Flemming écrit ainsi que "Les premières femmes vivaient dans une Sphère Domestique. Dans cette Sphère, les femmes faisaient des choses pas trop pénibles comme s'occuper des enfants, récurer le plancher, laver les draps et les rideaux, coudre des boutons et travailler à la mine de charbon" (charge mentale, bonjour !). La restriction de l'accès à l'éducation, l'interdiction de pratiques sportives, la compression par les vêtements, la pression relative à la réussite du rôle maternel : l'auteur nous met face avec un humour mordant aux nombreuses briques qui ont fini par constituer un gigantesque mur, que nous devons encore démolir de nos jours.

Face à ce mur transparent, Jacky Flemming nous guide également vers ses premières fissures lumineuses, ces femmes à contre-courant qui cheminaient déjà vers une égalité femmes-hommes : Nan Aspinwall, première femme à traverser l'Amérique à cheval, Jane Austen, femme de lettres et notamment auteur d'Orgueil et préjugés, Marie de Schurman, poétesse et érudite, Mary Ball, naturaliste irlandaise, et tant d'autres trop souvent jetées dans la "Poubelle de l'Histoire", à l'inverse des génies "dont [on] a sûrement entendus parler à l'école", leitmotiv de Le Problème avec les femmes.

Heureusement, comme l'indique Jacky Flemming, "Les femmes se sortent les unes les autres de la Poubelle de l'Histoire depuis plusieurs milliers d'années". Je vous invite donc - femmes et hommes - à sortir de la Poubelle de l'Inégalité Femmes-Hommes en vous délectant de la lecture de cet album délicieusement piquant qu'est "Le Problème avec les Femmes"...

Et pour rester dans la même ambiance, ou presque... (Cliquez donc !)

#féminisme #humour

43 views

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com