Mange, prie, aime - Elizabeth Gilbert


ENFIN UN VRAI LIVRE FEEL-GOOD ! Je me languissais de trouver ce trésor, après deux cruelles déceptions (Ta Deuxième Vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une, Les Couleurs de la vie). Que feriez-vous si, lors d'un voyage professionnel à Bali, et alors que votre vie part à vau-l'eau, un vieux sorcier vous prédisait que vous reviendrez deux ans plus tard épanouie pour lui apprendre l'anglais ?

Elizabeth Gilbert (et c'est une histoire vraie), elle, décide de plaquer sa vie américaine rongée par un divorce et une dépression pour se reconstruire à travers le monde. Trois destinations, trois quêtes racontées par le biais de 108 "perles", comme celles composant les colliers utilisés pour méditer (chez les hindous et le bouddhistes) ou pour prier (le fameux chapelet occidental).

"J'ai renoncé à choisir - Italie ? Inde ? Indonésie ? - et j'ai fini par admettre tout simplement que je voulais faire ces trois voyages. Passer quatre mois dans chacun de ses pays. Partir un an en tout."

Premier arrêt : l'Italie, pour la quête des plaisirs de la vie : plaisir d'apprendre l'Italien, plaisir de manger la meilleure pizza du monde, plaisir du bel far niente (l'art de ne rien faire) et de l'arte di arrangiarsi (l'art de faire quelque chose à partir de rien).

Deuxième étape : l'Inde, pour la quête de la dévotion : Elizabeth décide de rester quelques mois dans un ashram afin de pratiquer le yoga et la méditation. Loin d'elle l'idée de nous livrer un manuel du parfait yogi : au contraire, elle reste d'une sincérité enthousiasmante en partageant toutes les difficultés rencontrées lors de ces activités, et ce, avec humour.

"En Occident, nous avons appris à connaître le yoga essentiellement par le biais de ses exercices désormais célèbres qui tordent le corps en forme de bretzel, mais cela ne concerne que le hatha yoga, une des branches de la philosophie. Les anciens mirent au point ces étirements physiques non par souci d'entretenir leur forme, mais pour se détendre les muscles et l'esprit, et se préparer à la méditation."

Terminus : l'Indonésie, pour la quête de l'équilibre : retour à la "vie réelle", qui permet au lecteur de serpenter aux côtés de l'auteure parmi les rizières en terrasse et les forêts de singe, mais aussi de découvrir l'organisation sociale et religieuse de ce pays. Et les retrouvailles avec le sorcier me demanderez-vous ? Je vous laisse le plaisir de découvrir si elles ont lieu ou non !

Dans tous les cas, Mange, prie, aime m'a fait passer un très agréable moment de lecture, Elizabeth Gilbert faisant preuve d'un sens de l'autodérision attachant et s'écartant de toute tentative de moralisation désagréable. Un trio de voyages et une introspection teintée de gaieté qui rafraîchiront avec douceur vos vacances d'été !

Et pour rester dans la même ambiance, ou presque... (Cliquez donc !)

#feelgood

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com