Idaho, d'Emily Ruskovich


Au crépuscule de l'été 1995, Jenny et Wade s'en vont chercher du bois en forêt, accompagnés de leurs deux fillettes, June et May. Un acte terrible vient troubler la quiétude qui plane sur la montagne sur laquelle ils se trouvent, brisant à tout jamais les liens unissant ces quatre protagonistes. Neuf ans plus tard, Wade, dont la mémoire semble fragilisée, refait sa vie avec Ann qui, obsédée par le passé de son mari, s'entête à reconstituer le cours de la vie de ce dernier avant leur mariage.

"Comment une telle rupture, du temps, de la terre, du cœur humain, pourrait-elle être réparée ? Comment guérir de ce jour d'août, quand toutes les choses se sont séparées, se sont brisées en morceaux qui, en un instant, se sont perdus les uns les autres ?"

Idaho, c'est une histoire mélancolique ; non pas celle d'un drame familial, mais plutôt celle des cicatrices que cet événement a creusé dans des âmes errant dans cet Etat du Nord-Ouest des Etats-Unis. Idaho, c'est la beauté dans la tristesse, l'amour dans la violence, le bouillonnement dans la tranquillité. La sensibilité avec laquelle Emily Ruskovitch pare le silence de mots est touchante, captivante, envoûtante. L'auteur apprend au lecteur à cultiver sa patience à travers un labyrinthe temporel aussi déroutant qu'efficace, tant les ellipses sont choisies avec soin. La description d'une terre - l'Idaho - est si prégnante qu'elle acquiert la force et la présence d'un personnage à part entière, tout en laissant place à un décorticage minutieux d'états d'âmes, sans clichés, sans fausse note.

"Après ça, Ann pouvait fermer les yeux et laisser l'Idaho exister non pas en tant que lieu mais en tant que sentiment, entièrement indépendant de l'Amérique, sans frontières ni histoire sinon celle qui appartenait à Ann."

Un roman d'une pureté magnifique qui illumine le thème difficile de la perte : celle de l'être aimé, de la mémoire et de la liberté.

Un grand merci à la librairie Le Grenier d'abondance pour ce conseil coup de cœur !

Et pour rester dans la même ambiance, ou presque... (Cliquez donc !)

#coupdecoeur #EtatsUnis

20 vues

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com