Sorcières - Mona Chollet

05/11/2018

"Aujourd'hui, l'indépendance des femmes, même quand elle est possible juridiquement et matériellement, continue de susciter un scepticisme général. Leur lien avec un homme et des enfants, vécu sur le mode du don de soi, reste considéré comme le cœur de leur identité."

 

Nom d'une chauve-souris trapéziste, Mona Chollet a encore frappé fort ! Après Beauté fatale, cette journaliste au Monde diplomatique livre un nouvel essai au titre (et au contenu) fracassant(s) : Sorcières, la puissance invaincue des femmes.

 

Il ne s'agit pas d'un ouvrage sur l'histoire de la figure de sorcière, bien que plusieurs éléments chronologiques permettent d'acquérir de solides repères temporels sur ce sujet (dédicace aux personnes dont je faisais partie qui associent malencontreusement la chasse aux sorcières au Moyen-Age). Il ne s'agit pas non plus d’une œuvre d'analyse (psychologique) sur les symboliques attachées à ce personnage, quoique certains développements renforcent les connaissances en la matière  (dédicace aux personnes dont je faisais partie qui n'ont jamais tilté la référence phallique que peut comporter l'image du balai entre les jambes).

 

"N'aurions-nous pas oublié de procéder à une petite mise à jour de nos présupposés ?"

 

Pour moi, ce livre aurait pu s'intituler "Beauté fatale - tome 2", tant il ouvre de nouvelles portes sur la question de la place de la femme dans notre société : à travers le prisme de la sorcière, Mona Chollet étudie les (nombreuses) injonctions qui peuvent parfois peser lourd sur nos épaules : ne pas vieillir et donc tout faire pour paraître jeune (avez-vous remarqué l'omniprésence du vocabulaire magique par les marques cosmétiques ? "Rituel" de beauté, "élixir" et compagnie ?), être en couple, avoir des enfants, réussir sa carrière professionnelle (mais pas trop), etc. L'autrice décortique les acquis de la conscience collective en croisant une foule de références, d'arguments, d'expériences personnelles et professionnelles qui permettent à chacun·e de construire son propre raisonnement. Le tout avec une pointe d'humour et de cynisme qui apporte un peu de légèreté à ces réflexions d'autant plus profondes que Mona Chollet ose évoquer des sujets tabous comme le regret de la maternité et les maltraitances gynécologiques.

 

"Je m'efforce ici de mettre en évidence ce que la société attend de nous et ce qu'elle nous défend d'être, sans prétendre pour autant qu'il faudrait systématiquement en prendre le contre-pied."

 

Pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir cet ouvrage, j'ai eu la surprise de découvrir que les éditions La Découverte mettaient à disposition le texte dans son intégralité (!) sur leur site internet avec la mention suivante : " Vous avez ici gratuitement accès au contenu des livres publiés par Zones. Nous espérons que ces lybers vous donneront envie d’acheter nos livres, disponibles dans toutes les bonnes librairies. Car c’est la vente de livres qui permet de rémunérer l’auteur, l’éditeur et le libraire, et de vous proposer de nouveaux lybers et de nouveaux livres." Plus aucune excuse pour ne pas se laisser ensorceler par Beauté fatale et/ou Sorcières !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com