Déracinée - Naomi Novik

18/03/2019

Ce sont des choses qui arrivent : je n'ai pas été embarquée par un livre que l'on m'a chaudement recommandé. C'est d'autant plus frustrant que le synopsis de Déracinée, de Naomi Novik, était particulièrement alléchant : pour protéger un village des forces maléfiques du Bois, un magicien surnommé le Dragon emmène tous les dix ans une jeune fille dans sa tour qui surplombe le royaume de la Polnya. Contre toute attente, Agnieszka est choisie par le puissant sorcier et découvre les bienfaits et les dangers de la magie...

 

L'intrigue n'était pas sans me rappeler certains éléments de la trilogie Hunger Games qui m'avait beaucoup plu : un peuple sur le déclin, un tribut à payer, une Nature à deux faces, hostile ou bienveillante. Hélas, le charme n'a pas opéré. Je suis restée de marbre devant les aventures d'Agnieska qui s'apparentent à une succession de très nombreuses actions. Des moments de réflexion, de description ou d'explications auraient donné un peu plus de profondeur aux personnages et à leur histoire. Mon imagination n'a pas été stimulée comme je l'attendais : j'ai eu beaucoup de mal à me représenter les protagonistes et leur environnement, si ce n'est le Bois, personnage à part entière et véritable point fort de ce roman.

 

Cette lecture a permis de m'interroger sur les critères qui font qu'un livre me plaît ou non. Au fil de mes lectures, je me rends compte que j'apprécie beaucoup les personnages nuancés, un ancrage fort à une époque ou à un territoire (imaginaires ou non), et une structure narrative travaillée. Je reste convaincue que Déracinée peut plaire à de nombreux·ses lecteurs·rices. Couronnée du prix Locus en 2016 pour ce roman, Naomi Novik rejoint le panthéon des auteurs·rices déjà récompensés  par ce prix littéraire : Tolkien, George Martin, Neil Gaiman et J.K Rowling, rien que ça ! Sans compter qu'Ellen DeGeneres s'est engagée à produire l'adaptation cinématographique pour Warner Bros. De quoi doublement convaincre les amateurs·rices de fantasy de se laisser tenter par ce déracinement !

 

Déracinée, de Naomi Novik aux éditions J'ai lu (512 pages, 8,50 €)

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com