Jagaaan

18/01/2019

 

Dans une situation énervante, qui n'a jamais songé à insulter ou frapper son interlocuteur plutôt que de garder son calme ? Le jeune Shintarô Jagasaki, policier de son état, ne rêve que d'une chose : utiliser son arme de service au lieu de désamorcer par le dialogue les conflits qu'il rencontre. Alors qu'il se lasse de sa vie banale remplie d'humiliations quotidiennes, la pluie de batraciens qui s'abat sur sa banlieue pourrait bien lui donner l'occasion de laisser libre cours à ses pulsions : les grenouilles invasives prennent possession de corps humains, se nourrissent de leurs désirs réprimés pour les réincarner dans une explosion de violence incommensurable. 

 

Même si l'ultra-violence n'est vraiment pas ma tasse de thé (amateurs de licornes et d'arcs-en-ciel, passez votre chemin !), je dois reconnaître un certain mérite aux artistes qui osent l'utiliser comme toile de fond pour leurs œuvres. A ce titre, le film Orange mécanique de Stanley Kubrick m'avait autant choquée que fascinée, et j'avoue que le manga Jagaaan m'a laissé une sensation du même acabit.

 

Oser casser la bien-pensance dans la fiction, c'est offrir au lecteur une parenthèse dans laquelle peuvent s'exprimer ses pensées les plus inconventionnelles tout en l'incitant à réfléchir sur le monde qui l'entoure (à moins d'en rester à une lecture de premier niveau de pur divertissement, mais je crois trop à l'intelligence des lecteurs, quel que soient leurs profils, pour envisager cette hypothèse !). Je remercie donc chaudement la librairie Le Renard doré et les éditions Kazé pour m'avoir sortie de ma zone de confort dans le cadre d'une superbe soirée de lancement, agrémentée des éclairages très intéressants d'une psychologue et d'un avocat.

 

Sensible au petit encadré sur la couverture de Jagaaan indiquant que le contenu de ce manga est susceptible de heurter la sensibilité de certains lecteurs, et comme je suis plutôt d'humeur à vouloir côtoyer des licornes et des arcs-en-ciel, j'ai fait le choix d'illustrer cet article avec Doku, la petite chouette qui guide Shintarô dans son combat contre les mutants. Je laisse le soin aux curieux·ses de farfouiller le net pour découvrir la "tête" de ces derniers !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com