Quatre souvenirs de 2018 liés à la lecture

28/01/2019

Le mois de janvier n'est pas encore tout à fait fini, alors j'en profite pour vous souhaiter une excellente année 2019 remplie de belles lectures et pour partager avec vous quatre beaux souvenirs de 2018 liés à cette fabuleuse activité ! Plutôt que de les garder pour moi, autant vous faire profiter de ces petites pépites de bonheur :

 

L'ouverture du Renard Doré : quand l'un de vos amis lâche tout pour devenir libraire, ça se fête ! Et Mickaël ne fait pas les choses à moitié : la soirée d'ouverture de sa librairie consacrée à la culture japonaise restera ancrée dans mes souvenirs pour un bon bout de temps, tant je suis restée émerveillée devant les détails accordés à la décoration des lieux, et tant la convivialité qu'il instaure pour chaque événement méticuleusement préparé est addictive ! Alors, longue vie au Renard Doré !

 

Ma rencontre avec deux passionnés de lecture : on pourra dire ce qu'on voudra sur les aspects négatifs des réseaux sociaux, il n'empêche qu'ils peuvent être vecteurs de belles rencontres. Et la magie de ces instants pétille d'autant plus lorsqu'ils sont provoqués par des libraires aussi talentueux que Mickaël au Renard Doré. Ainsi, lors du regroupement de plusieurs bookstagrameurs à l'occasion du lancement du manga Fool's Paradise, j'ai croisé la route de Steph Croqueuse de Livres et d'Hanae part en livres. Ça a tout de suite collé entre nous trois, et je raffole de ces évidences qui ne s'expliquent pas, pas vous ? Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seule chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... (vous avez saisi la référence ?)

 

La soirée de découverte des éditions Zulma : autant j'ai peu apprécié de me faire insulter en soirée par une chargée de communication d'un grand éditeur français (ceci n'est pas une blague), autant j'ai été ravie de la merveilleuse soirée concoctée par la superbe équipe des éditions Zulma. Destiné à faire découvrir à quelques chanceux·ses les coulisses de cette maison d'édition, cet événement a renforcé mon envie de découvrir les titres qu'elle propose (d'autant plus que Le Monde des Hommes est mon coup de cœur de l'année 2018 !), savamment mis en valeur par des couvertures géométriques hautes en couleur. Merci encore aux éditions Zulma !

 

La première réception d'un livre à chroniquer : même si cela se fait beaucoup dans la blogosphère et dans le bookstagramworld, je n'ai jamais osé solliciter un partenariat avec une maison d'édition ou un·e auteur·rice (si ce sujet vous intéresse, je pourrai vous en parler dans un autre post, faites-moi signe en commentaire !). Quand Bertrand Jullien-Nogarède (que je remercie au passage) m'a contactée pour me proposer de chroniquer son roman young adult La Première Fois que j'ai été deux, vous n'imaginez pas la bouffée de joie qui m'a envahie. Qu'un auteur m'accorde sa confiance , c'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup (vous avez aussi saisi cette référence ?) ! 

 

***

 

Je voudrais conclure cette chronique en vous remerciant VOUS, lecteurs et lectrices. Je vous suis très reconnaissante pour le temps que vous consacrez à lire mes petites chroniques, à laisser des commentaires sur mon blog ou sur les réseaux sociaux (vous n'imaginez pas à quel point ils me font plaisir et me donnent envie de poursuivre cette aventure !). J'ai bien conscience que c'est grâce à VOUS que je peux vivre des moments aussi extraordinaires que ceux cités dans cet article, alors un énorme MERCI, et au plaisir d'échanger avec vous tout au long de l'année 2019 sur nos lectures !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com