Conversations entre amis - Sally Rooney


“Je me suis sentie mal pour nous tous, comme si nous n'étions que des enfants jouant aux adultes. ”


*


"Lu en une journée !", Sarah Jessica Parker : voilà les mots qui ornent le bandeau qui entourait Conversations entre amis quand j'ai eu la joie de le recevoir dans ma boîte aux lettres (merci les éditions Points !). Comme la star de Sex and the city, j'ai dévoré en très peu de temps ce roman addictif. Le choix de citer une telle actrice a confirmé tous les voyants qui se sont allumés quand j'ai lu ce livre : il m'a rappelé l'époque où j'enchainais les épisodes de séries comme Skins ou Girls, où je me délectais d'intrigues amoureuses foireuses qui repoussaient délicieusement l'heure d'aller rejoindre les bras de Morphée, quand aujourd'hui je baille au bout de d'un épisode "long" de 40 minutes (l'effet du cap de la trentaine passé, peut-être ?).


L'autrice, Sally Rooney, ne décape pas pour son style mais par son ton : les phrases sont simples mais transpirent l'intelligence. Elle partage avec sa narratrice Frances, une étudiante poète empêtrée dans un carré amoureux l'amour des mots. Entre instants de lucidité et graves désillusions, entre amitiés fusionnelles et relations toxiques, les personnages de Conversations entre amis reflètent cette période de la vie où on se cherche, où on joue aux adultes en tombant dans les travers de la séduction, du désir et de la sexualité. Certes, certains passages restent maladroits, quitte à donner l'envie de secouer certains protagonistes (et de leur rappeler cette règle universelle : M'sieurs-dames, la communication par écrit n'arrange jamais un problème, bien au contraire) mais le jeu sur les rapports de force est prenant tout au long de l'intrigue.


Un livre à se mettre sous la dent si vous avez envie d'une lecture rapide, divertissante et légèrement torturée, entre drame et romance.

Conversations entre amis, de Sally Rooney, aux éditions Points (352 pages, 7,80 €)

Merci aux éditions Points pour l'envoi du livre !