Elmet - Fiona Mozley


“ Quand tout vous terrifie, rien ne vous effraie en particulier. ”


*


Si vous aimez :

le nature writing,

les films de Ken Loach,

les premiers romans bourrés de potentiel,

vous pourriez aimer Elmet, premier roman de l'autrice anglaise Fiona Mozley, sélectionné pour le prix Man Booker 2017. L'histoire ? Celle d'un père, John, vivant dans une maison construite illégalement dans les bois du Yorkshire, avec ses enfants au seuil de la puberté, Cathy et Daniel. Menacé par le propriétaire terrien qui sème également la terreur auprès des travailleurs et des locataires de la région, John décide de renverser les rapports de force avec lesquels il composait jusqu'à présent.


*


Si j'ai beaucoup aimé la première partie de ce livre pour son ambiance feutrée et inquiétante au milieu de la forêt (dans la même veine que Dans la forêt, Préférer l'hiver et du Manuel de survie à l'usage des jeunes filles), je dois malheureusement confesser que sa fin m'a trop décontenancée pour que le souvenir de sa lecture s'inscrive durablement et positivement dans mon cœur de lectrice.


La force de ce roman réside dans l'installation progressive d'une tension et d'un traitement de la violence à plusieurs niveaux (violence physique, verbale et surtout sociale – d'où mon rapprochement avec les œuvres du réalisateur Ken Loach). On se sent tantôt proie, tantôt chasseur, et la résistance au vent de menace qui souffle dans les pages d'Elmet se fait de plus en plus âpre. Jusqu'à atteindre un point de non-retour dont la lecture m'a été difficilement supportable : une effusion de cruauté telle qu'elle m'a fait sauter plusieurs paragraphes (ce qui m'arrive rarement !).


Le parti pris de ne jamais mettre pleinement en lumière le passé des personnages – alors qu'on sent que la violence a pris racine à ce moment-là – m'a également gênée. C'est comme s'il y avait des trous dans l'étoffe des personnages, ce qui m'a beaucoup frustrée. Trop de mystère tue le mystère...


Cela dit, impossible de rester indifférente à la fascinante narration aigre-douce et à la talentueuse plume de Fiona Mozley, dont je suivrai le parcours avec attention ! Peut-être que le coup de cœur surgira avec l'un de ses prochains romans ?

Elmet, de Fiona Mozley, aux éditions Folio (320 pages, 8,10 €)

Merci aux éditions Folio pour l'envoi du livre !