La Brodeuse de Winchester - Tracy Chevalier


Savez-vous ce qu'est l'art campanaire ? Je vous le confesse, j'ignorais tout de ce domaine avant la lecture du dernier roman de Tracy Chevalier, La Brodeuse de Winchester. D'ailleurs, vous vous demandez peut-être pourquoi je vous parle de campanologie (patience, je vous révèle sa définition un peu plus bas !) alors qu'avec un titre pareil, vous vous attendez probablement à ce que je vous parle de broderie.


Et vous n'avez pas tort : ce roman traite bien de broderie sur canevas également appelée tapisserie à l'ancienne mais également de l'art des cloches (eh oui !). C'est ce que j'aime et ce que j'admire beaucoup chez Tracy Chevalier : sa capacité à creuser des sujets "niches" au sein de fictions sans que ce ne soit ni barbant ni technique (par exemple, la paléontologie dans Prodigieuses créatures).


Et qu'est-ce qui peut bien réunir l'art de sonner les cloches et celui de la broderie ? Une cathédrale, et en l'occurrence, celle de Winchester ! En haut, les hommes, les sonneurs de cloches. En bas, les femmes, le cercle des brodeuses affairées à créer des coussins et des agenouilloirs pour les bancs de l'édifice. Parmi ces passionnées, Violet, qui a perdu son frère et son mari lors de la première guerre mondiale. C'est dans ses pas que vous vous glisserez le temps d'un roman qui vous emportera dans l'Angleterre de l'entre-deux-guerres, alors qu'un certain Hitler arrive au pouvoir en Allemagne. C'est l'autre talent de Tracy Chevalier : proposer des ancrages historiques puissants.


Alors certes, l'intrigue n'est pas extraordinaire et quelques scènes un peu mièvres l'écorchent un peu, mais j'ai pour ma part passé un très bon moment de lecture. Ce livre m'a fait l'effet d'un bon séjour dans un endroit à l'écart des destinations généralement prisées : pas un voyage dont je reparlerais toute ma vie mais plutôt une excursion qui m'a permis de m'évader tout en me laissant de bons souvenirs.


La Brodeuse de Winchester est un hymne à ces passions qui permettent de reléguer les soucis quotidiens au second plan, à cette concentration sur des détails qui aide à se vider la tête. Il est aussi à découvrir pour ce qu'il raconte en creux de la place des femmes dans notre société : celle subie, celle espérée, celle conquise.

 

La Brodeuse de Winchester, de Tracy Chevalier, aux éditions Folio (400 pages, 8,60 €)

Merci aux éditions Folio pour l'envoi du livre !