Le Sang des bêtes - Thomas Gunzig


Retrouvailles avec la plume de Thomas Gunzig ! Après le facétieux Feel good, place au Sang des bêtes, un titre bien sérieux pour un roman en réalité aussi truculent que le précédent. Et tout aussi sérieux sont les sujets qui passent à la moulinette humoristique de l'auteur dans ce livre : le patriarcat, l'intersectionnalité, la peur de vieillir, l'antisémitisme, le véganisme, l'écologie. Entre autres ! C'est tout ce qui fait le charme du style de Thomas Gunzig : sa capacité à tourner en dérision les thématiques sociétales qui nous façonnent quotidiennement, sur un fond de tendresse et de bienveillance.


Le Sang des bêtes se lit comme on irait voir une bonne pièce de théâtre de boulevard : sans prise de tête, avec la volonté de se divertir tout en acceptant quelques uppercuts contre nos convictions ou nos opinions. On rit, on grince, on se prend au jeu d'une intrigue loufoque : Tom, vendeur dans une boutique de produits pour bodybuilders, voit sa vie perturbée quand il décide de partir à la rescousse d'une femme violentée qui est persuadée d'être une vache. Oui, vous avez bien lu : une vache.


Découpé en chapitres portant chacun le nom d'un muscle, Le Sang des bêtes travaille en profondeur nos préjugés et invite aux squats émotionnels, entre le rire et la compassion. Thomas Gunzig auteur est à l'image du Thomas Gunzig en chair et en os que j'ai eu la chance de rencontrer le mois dernier : un artiste prêt à dégainer son appareil photo en toute occasion pour capturer le présent et nous le présenter avec son angle de vue espiègle et humain. Alors, si vous avez envie d'une bonne tranche d'amour et d'humour vache, foncez lire son dernier roman !

 

Le Sang des bêtes, de Thomas Gunzig, aux éditions Au diable Vauvert (208 pages, 16 €)

Merci à Anne Vaudoyer pour l'envoi du livre et la rencontre avec Thomas Gunzig !