Love - Toni Morrison


“ Elles étaient restées plantées là, l'une à droite, l'autre à la gauche du cercueil de Bill Cosey, et leurs visages, pourtant aussi différents que miel et suie, paraissaient alors identiques. C'est la haine qui fait cet effet. Elle consume tout, sauf elle-même, si bien que, quel que soit votre chagrin, votre visage devient exactement le même que celui de votre ennemi. ”


*


Frappée en plein cœur, une nouvelle fois. La plume de Toni Morrison me subjugue et m'hypnotise, encore et toujours. Elle est semblable à un boa qui s'enroule autour d'une proie sans que celle-ci ne s'en rende compte. Au fil des pages, la tension s'accroît, les mots visent juste, l'horreur se dévoile. Dans Beloved, couronné du prix Pulitzer en 1988, l'infanticide. Ici, dans Love, c'est une autre monstruosité qui est mise en lumière, cachée derrière une histoire d'amitié rompue. Je ne dirai pas son nom pour vous laisser le plaisir de vous perdre dans la brume que Toni Morrison fait courir dans un hôtel délabré anciennement renommé, où deux femmes se détestent. Pas besoin d'en savoir plus sur l'histoire, laissez-vous porter par les mots.


Je ressors de cette lecture médusée, émue par ces personnages de femmes puissantes, touchée par ces entremêlements de haine et d'amour, fascinée par le talent de Toni Morrison qui est décidément l'une de mes autrices préférées. Love arrive en deuxième position sur le podium de ses livres que je préfère, juste après Beloved et avant Sula. Et vous, connaissez-vous Toni Morrison ? Avez-vous déjà été touché·e par un titre de cette écrivaine ?

 

Love, de Toni Morrison, aux éditions 10/18 (304 pages, 8,20 €)