Set et match ! - Liane Moriarty


Banlieues chics australiennes ? Ok ! Thématique des violences conjugales ? Ok ! Secrets de familles ? Ok ! Mensonges entre époux ? Ok !


A priori, tous les ingrédients habituels des romans de Liane Moriarty, dont je suis très friande, étaient réunis pour m'embarquer dans une histoire au rythme dont elle a le secret. Dans Set et match !, celle de la disparition d'une épouse retraitée d'une école de tennis. Sauf que... j'ai frôlé la déception. Ne vous méprenez pas : j'ai passé un bon moment de lecture, mais arrivée aux trois quarts de l'ouvrage, j'ai craint une fin à la The Undoing (une série avec Nicole Kidman et Hugh Grant qui a rencontré un grand succès, l'avez-vous vue ?). Et autant vous l'avouer d'entrée de jeu : je crois que je suis terriblement mal-à-l'aise avec les fictions qui tournent autour du féminicide (ce qui ne veut pas dire que c'est dont il s'agit dans Set et match (suspense !) mais cette thématique est centrale dans ce roman).


Je n'arrive pas encore à mettre le doigt sur ce qui me gêne exactement, mais j'ai l'impression d'une mode autour du ressort narratif suivant : le mari parfait sous tous rapports a-t-il vraiment trucidé la victime ? Et à partir de là, c'est généralement parti pour une tartinade d'indices menant vers la culpabilité du mari, puis - hop ! - un virage à 180 degrés pour montrer que c'est quand-même un type vachement bien, puis - non ! - en fait, il a quand même des défauts qui pourraient peut-être le conduire au pire. Mais vous ne croyez tout de même pas que... et en plus il y aussi cette autre personne qui a semble tout aussi louche... [répétez la séquence deux ou trois fois, et vous avez 6 épisodes de 45 minutes dans The Undoing, et 500 pages dans Set et match]

gif

Côté positif de ce genre de fiction: faire comprendre au grand public que n'importe quel homme peut tuer une femme, même celui qui semble incapable d'une telle atrocité. Oui, mais voilà : sous couvert de faire passer un message au grand public, est-il vraiment opportun d'utiliser le féminicide comme objet de divertissement ? Et pourquoi je bloque là-dessus alors que moult romans policiers, thrillers et polars, nous mettent face à d'autres horreurs humaines absolues ? Bref, je fais face à une bousculade de questions et de réflexions dans ma tête et je serais curieuse d'avoir votre avis sur ce sujet.


Cela dit, j'ai dévoré ce roman dont j'ai tourné les pages aussi frénétiquement que tous les autres livres de Liane Moriarty. L'effet "page-turner" est toujours au rendez-vous et les soixante dernières pages m'ont agréablement surpris. Je reste accro à ce vernis qu'elle fait craquer avec intelligence et à ses personnages à la psychologie aussi familière qu'attachante. Au suivant ?

 

Set et Match !, de Liane Moriarty, aux éditions Albin Michel (pages, 22,90 €)

Merci à la maison d'édition pour l'envoi du livre !

 

Mes avis sur les autres romans de Liane Moriarty :